L’importance de la respiration par le bas-ventre

Les scientifiques contemporains découvrent aujourd’hui avec grande surprise que nos intestins contiennent autant de neurones que le cerveau d’un chien, mais aussi qu’elles produisent quantité d’hormones, dont la fameuse sérotonine.

La tradition chinoise – mais également toutes les Voies orientales – ont découvert empiriquement, c’est à dire par l’experience directe, l’importance fondamentale du bas ventre pour la santé, le bien-être psychique, mais aussi pour avancer plus intimement à la rencontre de soi.

Les fondamentaux de cette respiration exposés par Taikan JYOJI :

Laisser un commentaire