Victoire et défaite selon Maître Lie

« Il existe une voie qui mène immanquablement à la victoire, et une voie qui mène immanquablement à la défaite. La première s’appelle faiblesse, la seconde s’appelle force. Bien qu’il soit facile de les distinguer, il semble que nul aujourd’hui ne sache plus les reconnaître. Dans la haute Antiquité, il se disait que tandis que la victoire par la force ne permet d’avoir raison que du plus faible que soi, celle par la faiblesse permet d’avoir raison de plus fort que soi ; lorsqu’on l’emporte sur plus faible que soi, il suffit de rencontrer un égal pour être mis en échec ; mais celui qui l’emporte sur plus fort que soi n’est jamais menacé. Ce qui signifie que l’on ne pense pas à la victoire sur autrui, mais sur soi-même. »

Lie Zi. « Les Fables de Maître Lie », traduction de Jean Lévi, p.44.

Toile de Zhao Wu Ji

Laisser un commentaire